Jean-Benoît Culot

groupes

Ancient Ritual

Patrick Martin saxophone

Rénald Fleury contrebasse

Jean-Benoît Culot batterie

Le trio offre un répertoire où mélodies dévoyées et combinaisons rythmiques ouvrent des espaces de liberté au sein desquels chacun des improvisateurs laisse libre cours à son jeu, l'oreille rivée sur la partition intérieure de ses compagnons.
Vibrations, (dé)placements et autres secousses fleurissent en un discours indivis qui prend racine à la source du jazz pour s'élever vers des contrées où cheminer est synonyme de renouvellement permanent.
Leur joie de jouer ensemble est palpable sur chaque titre tout autant que leur capacité à se surprendre..

Extraits

Played Twice (album "Morning Glory")

I'll Close My Eyes (album "Morning Glory")

Gris (album "Morning Glory")

Africo ? (album "Take 2")

Ancient Ritual

Easy Leaving

iache

Discographie

Ancient Ritual
Ancient Ritual
juin 2014
Ancient Ritual
Take two
2016
Ancient Ritual
Morning Glory
2018
 

Photos

Photo : Kévin Louviot Photo : Kévin Louviot Photo : Kévin Louviot Photo : Kévin Louviot Photo : Gilbert Balladino Photo : Gilbert Balladino Photo : Gilbert Balladino Photo : Gilbert Balladino Photo : Jean-Paul Sibbille Photo : Jean-Paul Sibbille Photo : Jean-Paul Sibbille

Vidéos

Presse

Logo Culture JazzSecond opus du trio normand Ancient Ritual à propos duquel j’écrivais en mars 2016 à la suite de leur concert à Coutances : « Quel bonheur d’écouter une musique aérée, lumineuse, épanouie où l’on redécouvre le talent rare d’un saxophoniste qui, après avoir suivi les chemins buissonniers des musiques sauvages et spontanées en revient au jazz avec un duo rythmique à la connivence inoxydable. Un superbe concert ! ».
« Take two » va encore un peu plus loin dans son approche buissonnière d’un jazz qui papillonne entre liberté maîtrisée et structures souples. Une belle réussite !
Thierry Giard, Culture Jazz, 9 novembre 2016



 

Logo Jazzman Jazz MagazineBatteur de jazz à Caen (et ailleurs) depuis Patchwork, c'est-à-dire depuis 35 ans bien sonnés, Jean Benoit Culot a gardé intact ses vieilles complicités, puisque depuis un lustre, il a renoué avec Rénald Fleury, le contrebassiste du magnifique trio Ifriqiya de la fin de années 80 avec le pianiste Martial Pardo, duo rejoint peu après par Patrick Martin, qui tout jeune avait intégré le mémorable Eniotna dans les années 90.

Le nom du trio, Ancien Ritual, vient d'une composition de Sonny Simmons (d'ailleurs présente sur le précédent cédé du trio), un saxophoniste de la new thing que Patrick Martin revendique haut et fort avec son groupe Samsara.

Si sur ce cédé, comme sur le premier, une seule composition du maître est reprise, Cristal, le jeu de l'altiste, parfois en simultané à la flûte à bec, s'en inspire, à la fois fulgurant et nonchalant, comme sur tous les autres titres : le standard There Will Never Be Another You, Djangologie de Django, Hot House de Charlie Parker, et deux de Monk (autre grand inspirateur), qui ne demandent que ça (Hackensack et Monk's Dream) et s'y sentent comme chez eux.

A cette relecture vivifiante du jazz moderne, s'ajoutent une double version d'Africo, du batteur, en grande liberté percussive, et Ma, du même. Aussi une intrigante composition du saxophoniste, Whispers, d'abord au piano, une berceuse répétitive plutôt façon Monk, Meredith, que Thelonious, puis un long souffle de flûte, avant la reprise.

Le contrebassiste, plus introverti ici qu'en live, même s'il improvise sur Djangologie et Monk's Dream, donne toute la stabilité au trio et permet aux deux autres d'explorer et de jouer à leur guise.

Un cédé épanoui, dans la continuité du premier. Et dont on peut écouter des extraits ici, et plus si le plaisir est partagé. La photo de pochette est de Stéphane Barthod.

L'autre trio Culot/Fleury, avec Nicolas Leneveu au ténor, sort son prochain cédé le mois prochain, avec deux invités de choix, à découvrir bientôt.
Alain Lambert, Musicologie.org (13 novembre 2016)



 

Logo Culture Jazz C’est le printemps ! Le renouveau, la vie et l’envie de jouer, de regarder, d’écouter...
Une posture naturelle chez le botaniste et saxophoniste qu’est Patrick Martin, un amoureux des plantes sauvages qui collectionne ici des mélodies du jazz qu’il fait éclore en toute liberté.
La complicité est totale avec Rénald Fleury, contrebassiste dont l’instrument semble agité par les vents du large, assis, debout, donnant parfois de la voix pour mieux tenir le cap du tempo flottant mais sûr qu’entretient un Jean-Benoît Culot assez aventurier, coloriste, inventif dans ce contexte et toujours aussi généreux, même quand il s’écarte de son ami le swing. Ce trio « Ancient Ritual », du nom d’une composition du saxophoniste Sonny Simmons à leur répertoire, explore avec assurance et impertinence l’œuvre des anciens, de Monk (Monk’s Dream et Wee See) à Django Reinhardt (Djangologie, pour un singulier hommage au pianiste Paul Bley que Patrick Martin se souvient avoir écouté dans ce même théâtre !) et des thèmes originaux de la patte de Jean-Benoît Culot.
Quel bonheur d’écouter une musique aérée, lumineuse, épanouie où l’on redécouvre le talent rare d’un saxophoniste qui, après avoir suivi les chemins buissonniers des musiques sauvages et spontanées en revient au jazz avec un duo rythmique à la connivence inoxydable. Un superbe concert !
Thierry Giard, Culture Jazz, 31 mars 2016



 

Jazz Magazine / JazzmanOutre Sonny Simmons, Monk, Clifford Brown, trois compositions originales signées par Patrick Martin (as) ou Jean-Benoît Culot (dm), tel est le matériau à partir duquel ce trio prend son essor. Les mélodies parfois à peine esquissées servent de prétexte à des improvisations libres qui s'entrecroisent, se mêlent et se répondent. Fraîcheur, spontanéité, séduction.
Jacques, Jazz Magazine/Jazzman, décembre 2014



 

Logo Culture JazzRencontre au somment et à la croisée des univers, à Caen. Patrick Martin, saxophoniste qui s’est souvent distingué comme improvisateur "hors normes" (son solo "Alto" en 2012) aime aussi le bop et ses déclinaisons qui swinguent. C’est dans ce contexte qu’il retrouve les deux compères Jean-Benoît Culot et Rénald Fleury pour une conversation à trois autour de thèmes qu’ils affectionnent et bichonnent ici avec fougue et/ou tendresse selon les plages. En tout cas cette joute amicale pousse les uns et les autres à décaler leurs cadres habituels et c’est fort bien ainsi !
Thierry Giard, Culture Jazz, 3 octobre 2014



 

Logo MusicologieAncient Ritual ou Ancient Ritual selon qu'on parle du trio, du titre du disque ou du premier morceau qui donne le la à l'ensemble. En effet, ce thème de Sonny Simmons, s'il date déjà du siècle dernier, est devenu un standard à son tour, alors qu'à l'époque, il relevait, malgré son nom, de la New Thing, son compositeur ayant joué avec Mingus et Dolphy, entre autres...
Les autres standards du cédé (Half Nelson, Easy Living, Wee See, Topsy, Jordu, Lou's Blues) sont pour le saxophoniste Patrick Martin comme un retour aux sources, après un long passage par le free, et ses limites extrêmes confinant au silence.
Mais quelle approche au niveau du son de l'alto, chuintant, grinçant, éructé, fuyant, grave, éclatant, ralenti, murmuré, leur redonnant une nouvelle couleur. Miles, Monk ou Brown n'y perdent pas, bien au contraire.
D'autant que la batterie de Jean Benoît Culot et la contrebasse de Rénald Fleury maintiennent un swing impeccable.
Quant aux deux non-standards, Iache de Jean Benoît Culot et Aleph, de Patrick Martin, ils s’intègrent complètement dans l'ensemble en l'enrichissant encore. Dans le premier, la contrebasse entêtante, y compris en solo, propulse les complices dans un dialogue ébouriffé, que le second thème va approfondir davantage, suivi d'une reprise bienvenue de Iache, avant le retour au blues de Donaldson.
Travail sur le fil et sur le son — très bien enregistré, c'est important — et sur l'essence du swing, qui ravira toutes les oreilles, les anciennes et les modernes, et devrait donner de jolis concerts (en particulier au théâtre de Caen le 17 juin à 21h avec Leonardo Montana au piano).
En pochette, une peinture de Jean Benoît Culot.
Alain Lambert, Musicologie.org (8 août 2014)

Concerts

Aucun concert programmé prochainement pour ce groupe
2019
20 janvier
La Quincaillerie
05 février
Théâtre de Lisieux
26 mars
Le Bistrot
10 août
Mini Golf
27 novembre
El Camino
2018
13 mars
Théâtre de Lisieux
03 mai
La Poterne
11 août
Mini Golf
15 août
Hôtel Thalasso et Spa
12 décembre
El Camino
13 décembre
La Poterne
14 décembre
Office du Tourisme
15 décembre
Salle des Fêtes de Tilly sur Seulles
2017
02 février
Comme un cheveu sur la soupe
24 mars
Comme un cheveu sur la soupe
01 avril
Le Yoota
12 avril
El Camino
13 avril
La Poterne
14 avril
Bistrot du Palais
15 avril
Casino de Trouville
06 juillet
22 v'là le jazz
20 juillet
Le Crescent
20 juillet
Le Crescent
22 juillet
Mini Golf
29 juillet
lieu NC
05 août
Mini Golf
12 août
Cures Thermales
10 novembre
Restaurant Salon de thé G-B
13 décembre
El Camino
2016
13 janvier
El Camino
14 janvier
La Poterne
23 janvier
Le Tommy s
13 février
Bistrot des Arts
12 mars
Le Tommy s
01 avril
La Grenouille
01 avril
Collège Arlette Hée-Fergand
07 mai
Le Feu Follet
14 mai
Le Tommy s
23 juillet
Mini Golf
10 août
Bistrot des Arts
12 août
La Frégate
13 août
Mini Golf
15 octobre
Salle des Fêtes de Tilly sur Seulles
19 octobre
El Camino
20 octobre
La Poterne
04 novembre
Bistrot du Palais
2015
17 janvier
Le Bureau
13 mars
Le Newport Café
27 mars
Le Vintage Café
28 mars
Musée d Alençon
02 mai
Le Bureau
17 juin
Théâtre de Caen
05 juillet
L Île Enchantée
16 juillet
La Cale
18 juillet
le Minigolf
19 juillet
L Île Enchantée
07 août
Ancien Presbytère
08 août
le Minigolf
30 septembre
El Camino
2014
17 juin
El Camino
21 juin
lieu NC
19 juillet
le Minigolf
16 août
le Minigolf
14 octobre
Théâtre de Lisieux
15 octobre
El Camino
16 octobre
La Poterne
17 octobre
Salle des Fêtes de Tilly sur Seulles
19 octobre
La Fabrique
29 novembre
Le Chat Vert

 
haut de page 

retour à la liste des formations 

accueil | biographie | groupes | disques | peintures | concerts
Minifest | La Cale | La Poterne | El Camino | Arts Vivants | contact | acheter un CD
 
site réalisé par Stéphane Barthod